Orchestres Jazz Alive : Uptown Quintet

Présentation

Uptown Quintet est un groupe d’amis réunis autour du jazz des années 50 et 60 dans la lignée des labels Blue Note et Prestige Records. Principalement centré autour d’un répertoire hard bop, cette équipe aime également jouer le répertoire des jazz standards, du be bop, du cool jazz, voire des reprises boogaloo bluesy et funky pour faire un peu monter la température. Ce groupe de jazz à Lyon touche tout les publics : novices comme passionnés.

Uptown Quintet est réellement un orchestre voué à la scène, en jazz club et festivals. Il s’est mis petit à petit à faire de l’animation événementielle en constatant que sa musique fonctionnait naturellement et avait du succès dans le contexte de mariages ou de soirées d’entreprises.

Bio

Groupe le plus récent parmi les orchestres Jazz Alive, Uptown Quintet prend en fait ses racines il y a longtemps sur les bancs des conservatoires et dans les jam sessions de l’agglomération lyonnaise. En effet, c’est à cette époque que des amis se réunissent chez le batteur Toky Rakotomalala pour travailler le répertoire classique du hard bop des années 50 et 60 : Art Blakey Jazz Messengers, Canonball Aderley, Miles Davis Quintet, etc … De ces sessions sont issus quelques enregistrements et concerts (notamment au festival Jazz à Couches). Le groupe s’appelle alors Le Super Quintet et est composé de Toky Rakotomalala à la batterie, Thomas Belin à la contrebasse, Olivier Calvet à la guitare, Matthieu Guerret et Greg Ivanoff aux saxophones.

Le Super Quintet s’est ensuite dilué dans d’autres projets : certains on créé le Calvet-Ivanoff Quartet (a.k.a. ZIRC), ou se sont investis dans Circle Quintet, d’autres ont rejoint le collectif Polycarpe ou l’équipe de Lookover, Bigre etc …

En 2014, en retombant sur les enregistrements du Super Quintet, Matthieu Guerret et Olivier Calvet ont eu envie de recommencer à travailler ce répertoire avec Pierre-Yves Brondel, passionné et connaisseur de ce type de jazz. Lors de leurs premières sessions ils ont posé des micros pour garder une trace de leur travail et pouvoir démarcher des petits lieux de concert : Uptown Trio venait d’être créé.

En 2015-2016, une équipe s’est formée pour jouer des reprises des Jazz Messengers à la Clef de Voûte (jazz club lyonnais). Elle contenait les membres actuels de Uptown Quintet mais avec des cuivres et sans guitariste. Comme Olivier Calvet voulait faire partie de la fête, ils ont eu l’idée de monter un hommage à Grant Green, guitariste emblématique du label Blue Note Records. La sauce a vite pris et ils ont rapidement enchaîné les concerts durant l’été 2016.

Projets à venir

Nous espérons que Uptown Quintet jouera beaucoup son hommage à Grant Green dans les clubs et festivals de la région.

Par ailleurs, nous allons essayer d’enregistrer un répertoire plus axé sur le boogaloo et le latin jazz pour pouvoir le vendre à l’événementiel.

Nous avons également pour projet de monter un set en trio acoustique pour pouvoir déambuler et jouer des prestations sans électricité. Mais ce projet sera plus long à préparer compte tenu du répertoire spécial que nous voulons préparer.